Dans la course contre la crise climatique, nous ne pouvons laisser personne de côté.

©UNICEF/Oatway

Le temps presse pour les millions de personnes les plus vulnérables à travers le monde.

La crise climatique n’affecte pas tout le monde de la même manière. Les personnes des communautés vulnérables sont déjà en train de perdre leurs maisons, leurs moyens de subsistance et leurs vies.

En novembre, les dirigeants mondiaux se retrouveront au sommet mondial pour le climat (COP26), pour accélérer l’action en faveur du climat. Pour cette journée mondiale de l’aide humanitaire, ce 19 août, nous nous retrouvons donc autour de : #LaCoursePourLhumanite: un défi mondial pour une action climatique en solidarité avec ceux qui en ont le plus besoin.

La solidarité demande que les pays développés tiennent leur promesse, vieille de dix ans, de verser 100 milliards de dollars par an aux pays en développement pour faire face aux impacts du changement climatique.

Rejoignez-nous #LaCoursePourLhumanite

Comment participer :

1. Prenez part au défi

Courez, nagez, marchez ou choisissez l'activité de votre choix pour participer à #LaCoursePourLhumanite sur Strava. Réalisez 100 minutes d'activités entre le 16 et le 31 août pour exiger plus d’action climatique.

Chaque minute d'activité compte pour faire passer notre message aux dirigeants mondiaux à la COP 26.

Vous n’avez pas Strava ? L’application est gratuite, disponible sur iPhone et Android, et peut être utilisée seule ou en lien avec la plupart des applications de fitness.

2. Ajoutez votre voix

Ajoutez votre nom à #LaCoursePourLhumanite pour faire savoir aux dirigeants mondiaux que nous sommes tous concernés, et qu’ils doivent tenir leur promesse de contribuer 100 milliards de dollars par an à l’action climatique en faveur des personnes les plus vulnérables.

Sur les lignes de front de la crise climatique

Pour gagner la course contre l’urgence climatique, chaque action compte. Voici certaines des personnes pour qui courir.

Muna (Somalie)

Muna ne peut plus aller à l'école à cause d’une combinaison de facteurs: le Covid-19, les conflits et les chocs climatiques.

Carlon (îles Marshall)

Carlon pourrait bientôt devoir fuir sa maison à cause de l'élévation du niveau de la mer.

Laxmi (Népal)

Laxmi a perdu sa maison, ses moyens de subsistance et tous ses biens à cause des inondations.

Ki (Tchad)

Ki et sa famille luttent pour s’adapter aux effets combinés du conflit et du changement climatique.

Vous voulez en savoir plus sur la crise climatique et les actions pour la combattre ?

La course ne s’arrête pas là.

©UNICEF/Haro

Faire entendre votre voix et dire aux dirigeants mondiaux d’agir est important. Mais vous pouvez également agir directement. Découvrez comment continuer votre course contre la montre du changement climatique.

Qu’est-ce que la journée mondiale de l’humanitaire?

Le 19 août 2003, un attentat à la bombe contre l'hôtel Canal à Bagdad a tué 22 travailleurs humanitaires, dont le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Irak, Sergio Vieira de Mello. Cinq ans plus tard, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution désignant le 19 août comme la Journée mondiale de l'aide humanitaire.

Chaque année, le thème de la Journée mondiale de l'aide humanitaire permet de rassembler les partenaires de l'ensemble du monde humanitaire afin de promouvoir la survie, le bien-être et la dignité des personnes touchées par les crises ainsi que la sûreté et la sécurité des travailleurs humanitaires.

Cette année, nous voulons alerter sur le coût humain immédiat de la crise climatique en mettant la pression sur les dirigeants mondiaux pour qu’ils prennent des actions climatiques conséquentes pour les plus vulnérables.

La Journée mondiale de l'aide humanitaire est une campagne d’OCHA, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.