24 Histoires

24 heures avec
24 femmes humanitaires

Pour les femmes humanitaires à travers le monde, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Il est difficile de mettre des mots sur ce que vivent les femmes humanitaires dans leur travail au quotidien. L’impact qu’elles ont. Les vies qu’elles changent. Les sacrifices personnels. Leur travail ne s’arrête jamais – dans les situations d’urgence, il n’y a pas de demi-journée ou d’heures supplémentaires.

Aujourd’hui, à l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire, les Nations Unies mettent à l’honneur le travail des femmes dans le monde entier; en attirant l’attention sur leur travail, en mobilisant un soutien, et en amplifiant les histoires de ces héroïnes sur les lignes de front de nos efforts humanitaires.

D’un réveil au Yémen, aux joggings matinaux à travers Central Park, en passant par des visites en hélicoptères au Mali, ces femmes incroyables touchent de mille et une façons les communautés à travers le monde. Nous vous invitons à nous rejoindre et vivre avec nous le voyage de 24 femmes humanitaires d’horizons et nationalité différents, avec des expériences diverses, à travers les moments qui marquent leur quotidien, que ce soit l’arrivée dans une clinique d’aide juridique au Kenya, parler à des personnes locales dans un marché à Fidji, ou organiser un défilé de mode impromptu au Burundi.

Même si situations et lieux sont uniques, vous risquez d’être surpris et de retrouver une certaine familiarité dans leur vie de tous les jours. Les aléas de la routine quotidienne, du réveil au café, des frustrations au travail, puis discuter avec des amis – partager cette impulsion universelle qui nous relie tous.

Rejoignez-nous et rendons hommage aux femmes humanitaires à travers le monde en partageant leurs histoires #FemmesHumanitaires et #WHD2019.

Qu’est-ce que la journée mondiale de l’aide humanitaire ?

La journée mondiale de l’aide humanitaire se tient chaque année le 19 août. Elle rend hommage aux humanitaires qui risquent leur vie dans l’exercice de leur fonction, et mobilise un soutien aux personnes touchées par des crises à travers le monde.

Le 19 août 2003, une attaque contre le siège des Nations Unies à Bagdad a tué 22 personnes, dont Sergio Vieira de Mello, le Représentant spécial du Secrétaire général en Irak.

Cinq ans après, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution désignant la journée du 19 août, journée mondiale de l’aide humanitaire. Depuis, chaque année, la communauté humanitaire organise des campagnes globales afin de commémorer cette journée, promouvoir la sécurité des travailleurs humanitaires, et la survie, le bien-être et la dignité des personnes touchées par les crises.

Depuis ce jour, plus de 4000 humanitaires ont été tués, blessés, détenus, kidnappés ou empêchés d’une manière ou d’une autre de faire leur travail. Cela représente en moyenne 300 cas par an, ou pratiquement un cas par jour. En 2018, il y a eu 369 attaques sur des humanitaires, dont des kidnappings, détentions, et agressions. 120 ont été tués.

Cette année, les Nations Unies ont choisi de se focaliser sur les femmes humanitaires, partageant les histoires de 24 d’entre elles qui changent les choses[VH1] , dans des villes et des villages à travers le monde.