Image
Dr Belizaire's comic strip

Dr. Marie Roseline Darnycka Bélizaire

A l’ère de la pandémie de COVID-19, les médecins et autres personnels de santé sont appelés travailleurs de première ligne. Mais les médecins humanitaires sont souvent présents au sens propre sur les lignes de front des guerres et des maladies. L’épidémiologiste Dr. Marie Roseline Darnycka Bélizaire a fait face à des conflits violents dans des zones dangereuses, risquant tout pour aider les communautés à lutter contre les épidémies de VIH, de fièvre jaune, en passant par Ebola, et maintenant la COVID-19.

La bande dessinée scénarise l’un des incidents les plus effrayants de la carrière du Dr. Bélizaire, une attaque armée contre le centre opérationnel pour Ebola dans la ville de Mangina en RDC. Elle a survécu, mais une attaque simultanée contre une autre équipe d’intervention dans une ville voisine a fait quatre morts.

La violence contre les humanitaires engagés dans la lutte contre les maladies a été et continue d'être un problème majeur. Cela illustre l'esprit héroïque de personnes comme le Dr Bélizaire, et le fait que leurs efforts ne sont pas vains. Mais ce n’est pas surprenant. Comme le dit le Dr Bélizaire: «En tant que médecins, nous nous sommes engagés à sauver des vies. Ceci est ce que nous faisons. Nous ne pouvons pas laisser les gens mourir.


L’histoire du Dr. Bélizaire est réalisée par l’artiste Amber L. Jones et par l’écrivain Arvid Nelson de Dark Horse Comics.